coteaux.png facebook.png gplus.png twitter.png youtube.png lang_en.png

L'histoire

Un terroir déjà romain  
 
 
Dès le 2ème siècle, la viticulture tient une place prépondérante sur le territoire de l’AOC Picpoul de Pinet. Elle poursuivra son développement avec succès jusqu’en 1985, date à laquelle, Picpoul de Pinet rejoint la famille des Coteaux du Languedoc.
Le 14 février 2013, l’Inao* a validé à l’unanimité la reconnaissance de l’AOC Picpoul de Pinet en nom propre à l’issue d’une démarche engagée par le syndicat depuis 1992. Cette reconnaissance a été officialisée au journal officiel 23 sept. 2013.
* Institut national de l'origine et de la qualité.
 
Une histoire viticole qui remonte aux romains
Dès le 2ème siècle, la viticulture tient une place prépondérante sur le territoire de l’AOC Picpoul de Pinet. Ce sont les fouilles archéologiques de la villa gallo-romaine des Présbas, en bordure du
bassin de Thau, qui ont dévoilé ces six siècles d’histoire. Les trente années de fouille ont permis de découvrir les nombreuses étapes de son évolution et de montrer la place qu’occupait alors,
la viticulture. Des pressoirs, un atelier de potiers chargé de fabriquer des amphores et un chai pouvant stocker jusqu’à 1 500 litres de vin ont ainsi été retrouvés. Un petit port existait même à
l’époque pour acheminer les vins du domaine.
 
Siècles d’or
Plus tard, dès le 14ème siècle, le cépage éponyme de l’AOC Picpoul de Pinet est attesté dans des textes latins sous le nom de picapoll. Il n’échappe pas non plus, en 1600, à la sagacité de l’agronome languedocien Oliver de Serres qui vante ses « grains serrés, juteux, de maturité tardive » dans son Théâtre d’Agriculture. En 1618, le cépage piquepoul est cité parmi les six cépages les plus réputés du Languedoc dans le « Sylve plantarium », ouvrage écrit par le célèbre botaniste montpelliérain, Pierre Maniol.
 
En route pour l’AOC Picpoul de Pinet
Le cépage piquepoul traversera ainsi le temps avec succès. Les 19ème et 20ème siècles verront s’amplifier sa notoriété, couronnée en 1954, par le label VDQS. En 1985, Picpoul de Pinet rejoint
la famille des Coteaux du Languedoc. Dès 1992, le syndicat de défense de l’AOC Picpoul de Pinet dépose un dossier de demande auprès de l’Inao (Institut national de l'origine et de la qualité) afin d’être reconnu en tant qu’AOC. Depuis cette date, les vignerons de l’AOC Picpoul de Pinet ne relâchent pas leurs efforts pour promouvoir leur terroir. Résultat : leurs vins, dont les
ventes ne cessent de progresser, ont le vent en poupe. De 15 000 hl confidentiels en 1992, ils produisent 70 000 hl en 2012. Le 14 février 2013, l’AOC Picpoul de Pinet a officiellement rejoint la
grande famille des AOC. Un aboutissement pour les vignerons engagés dans cette procédure, depuis 27 ans.
« L’étymologie de piquepoul comporte plusieurs zones d’ombre. L’hypothèse la plus couramment mise en avant évoque la manie qu’avaient les poules de « piquer » les grains éparpillés sur le sol. En effet, le piquepoul est un cépage qui s’égraine très facilement d’où de nombreux grains par terre. »

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.